Amour

Comment cultiver la patience au sein du couple ?

Chaque jour, la patience d’un mari et de sa femme est éprouvée et de bien de manières. Le fait est qu’avant le mariage, durant les fréquentations et pendant les fiançailles, l’attrait de la nouveauté, la passion, la flamme font qu’on ne voit que les qualités de celui/celle qu’on aime. Mais passé le cap des noces, une fois sous le même toit et vivant ensemble jour après jour, on se focalise davantage sur les aspects moins séduisants de l’autre. Autrement dit, on commence à perdre patience.

La patience est indispensable au couple

Si les conjoints commencent à porter un regard négatif l’un sur l’autre, cela les rend plus impatients, ils s’irritent plus facilement, ils s’offusquent plus vite, ils s’énervent pour un oui ou pour un non. Le problème avec l’impatience, c’est qu’on a tendance à parler avant de réfléchir, on exprime ce qu’on ressent sans doser la manière de le dire. L’impatience pousse également à se fâcher pour des broutilles, pour des questions sans importance. Des petites manies ou des tics qui ne portent pas à conséquence d’habitude peuvent rapidement prendre des proportions inimaginables. Si l’impatience gagne du terrain chez vous, cela peut mettre à mal votre couple et nuire à votre relation conjugale. Sans patience, les difficultés qui surgissent forcément dans la vie de tous les jours peuvent devenir comme des termites qui rongent la charpente d’une maison et finissent par fragiliser celle-ci. La patience est donc indispensable pour une vie de couple sans vagues, car cette qualité aide à relativiser au lieu de relever le moindre manquement. Mais il faut admettre que la patience a le chic de s’étioler et non pas à se développer. Cela veut dire que tous les deux, vous devez faire des efforts conscients pour cultiver cette qualité. Si vous accordez beaucoup d’importance à votre couple, si votre mariage est sacré et précieux à vos yeux et mérite tous les sacrifices du monde, alors, vous pouvez trouver la force dont vous avez besoin pour acquérir cette qualité. Au même titre que la communication, le pardon et la fidélité, la patience n’est pas optionnelle pour être heureux en ménage, elle est fondamentale. Toutes ces belles qualités sont décortiquées en détail dans un site comme compatibilitedesprenoms.fr. Consultez-le, cela peut vous être d’une grande aide.

De quelles façons cultiver la patience ?

Concrètement, comment cultiver la patience au sein du couple ? Par exemple, si votre conjoint vous dit quelque chose qui vous est désagréable, peut-être que votre première réaction, c’est de répondre du tac au tac. Résistez à cette première impulsion, essayez plutôt ceci : prenez une pause et persuadez-vous que les paroles de votre conjoint ne sont pas une attaque visant à vous blesser. Il est probable que vous réagissez par rapport à l’interprétation que vous faites de ce qu’il/elle dit et non en fonction de ce qu’il/elle veut réellement dire. Maintenant, si c’est vraiment une attaque délibérée, si vous vous montrez patient/e, cela est toujours positif car votre attitude peut apaiser la tension. A présent, prenons un autre cas de figure : votre conjoint n’est jamais ponctuel, ce qui vous oblige systématiquement à l’attendre et vous perdez patience. Il s’agit d’un problème récurrent qui vous enrage, et peut-être que vous avez raison d’être ainsi. Là encore, en faisant preuve de patience, vous pouvez l’aider et préservez de bonnes relations entre vous. Peut-être qu’il faut faire avec et vous rappeler que vous aussi, vous avez des faiblesses à corriger. Faites toujours passer votre couple avant vos exigences personnelles, oui, restez patient/e.

Newsletter
Become a Trendsetter
Sign up for Davenport’s Daily Digest and get the best of Davenport, tailored for you.