Santé

Infections urinaires chez la femme : mieux comprendre la cystite

La cystite est une infection urinaire qui cause une douleur dans le bas-ventre et une autre au moment d’uriner. Il s’agit d’une maladie sans gravité et assez courante chez la gent féminine. Mais si elle n’est pas traitée à temps, elle risque de se transformer en cystite chronique qui sera plus difficile à soigner.

À quels moments la cystite risque-t-elle de survenir chez la femme ?

Environ 70% des femmes sont victimes de cystite au cours de leur vie. Elle est provoquée, dans la majorité des cas, par l’Escherichia coli, une bactérie présente naturellement dans l’organisme. Et pour la gent féminine, elle contracte souvent cette maladie à trois moments clés de sa vie. Le premier est au début de l’activité sexuelle, à l’adolescence le plus souvent. En effet, avoir des rapports sexuels fréquents favorise la cystite. Certains germes et bactéries présents dans la région anale s’introduisent dans la vulve à cause des frottements, remontent l’urètre pour s’introduire dans la vessie. La cystite à cette période est plus connue sous le nom de « cystite lune de miel ».

En outre, la femme contracte également cette maladie au moment de la grossesse, et ce, pour deux raisons précises. Tout d’abord, les mouvements intestinaux des femmes enceintes diminuent. Ce qui cause une stagnation de l’urine dans les voies urinaires hautes. Ensuite, l’utérus, plus grand, compresse et dilate la vessie et les urètres. Ce n’est pas tout, le diabète transitoire durant la grossesse favorise également la survenue d’une infection urinaire, cystite ou pas. Enfin, le dernier moment durant lequel cette maladie peut survenir chez la femme est à la ménopause. En effet, la diminution de la production d’œstrogènes amincit les muqueuses urogénitales. Il devient ainsi plus simple pour les bactéries de pénétrer dans l’urètre et s’installer dans la vessie.

Quels sont les symptômes de la cystite et comment la traiter ?

Peu importe le moment où la période de manifestation de la cystite, les symptômes sont presque les mêmes. Entre autres, les femmes auront une envie fréquente et pressante à uriner. Et lors de la miction, elles ressentiront une sensation de picotement ou de brûlure. Il arrive parfois de sentir des crampes au niveau du bas-ventre. L’urine peut également se troubler en plus d’avoir une odeur désagréable. Il est absolument nécessaire de faire des analyses pour dépister et confirmer une cystite. Certains symptômes peuvent, en effet, s’apparenter à d’autres maladies. C’est aussi le seul moyen de définir le niveau de dangerosité de la maladie et de trouver ainsi un traitement efficace.

Le plus souvent, la cystite est traitée avec des antibiotiques. Mais elle peut récidiver plusieurs fois si elle n’est pas soignée convenablement. Par ailleurs, il est tout aussi essentiel d’adopter les bonnes pratiques dans une optique de prévention des cystites. Par exemple, les spécialistes recommandent d’uriner dès qu’on en ressent le besoin. Il faut ainsi éviter de se retenir pour limiter les risques d’infection. Les femmes doivent également boire une quantité suffisante d’eau pour évacuer rapidement l’urine et éviter sa stagnation dans la vessie. Les produits utilisés durant les toilettes intimes sont aussi à l’origine des infections urinaires. L’idéal est d’éviter les bains moussants et les produits parfumés. Pour plus d’informations visitez femannose.com.

Related posts
Santé

Zoom sur les avantages et le choix de la mutuelle santé

Les dépenses liées aux frais de santé représentent la plupart du temps un budget conséquent.
Read more
Santé

Comment améliorer naturellement la circulation sanguine ?

Les sensations de jambes lourdes, de couperose ou de varices sont souvent des symptômes de troubles…
Read more
Santé

10 aliments efficaces pour préparer sa peau au soleil

Soigner le contenu de votre assiette est la première étape pour préparer naturellement votre peau…
Read more
Newsletter
Become a Trendsetter
Sign up for Davenport’s Daily Digest and get the best of Davenport, tailored for you.