Beauté

Quel choix faire entre le shampoing solide et le shampoing liquide ?

Depuis qu’ils sont entrés dans les usages, le shampoing solide et celui liquide ont divisé bien d’utilisateurs. Pour les uns, le premier est le meilleur, pour les autres, le second est ce qu’il y a de mieux. Alors, quel choix faire ?

Le shampoing : définition et origine

Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, le shampoing est un produit essentiel de soin. En effet, il permet de nettoyer les cheveux et de les traiter dans certains cas.

L’usage de ce type de recette pour le traitement des cheveux date de l’Égypte antique. Et l’on en retrouve des traces dans toutes les civilisations.

À ce titre, le terme de shampoing est inspiré de la plante Michelia champaca. Son huile odorante était utilisée par les Indiens dans l’entretien des cheveux.

Toutefois, le premier véritable shampoing a été créé par Kasey Hebert, un Anglais. Depuis son invention, le produit n’a cessé de connaitre de profondes améliorations. Il se décline aujourd’hui en shampoing solide et en shampoing liquide et bien plus encore.

Quel que soit le cas, le shampoing se distingue des produits de la savonnerie par sa composition en des proportions variées en tensioactifs. Ce sont ces éléments qui lui permettent d’être classé synthétique détergent.

De ce fait, il est utile pour dissoudre le sébum présent dans les cheveux et le nettoyer jusqu’au cuir chevelu.

Le shampoing solide : avantage et inconvénients

L’utilisation du shampoing solide n’est pas aussi populaire que celle du shampoing liquide. Mais il rentre dans les usages et se généralise de plus en plus. Il est surtout apprécié pour les différentes formes qu’il peut épouser. Cet aspect, qui peut s’avérer ludique, lui confère un certain côté pratique.

En effet, il prend très peu de place et se transporte plus facilement. Toutefois, son plus grand avantage reste sa très grande concentration en tensioactifs (60 à 90 %).

Ce facteur le rend économique dans la mesure où il en faut très peu pour créer de la mousse, contrairement à son homologue liquide.

Dans le même temps, la grande proportion du shampoing solide en tensioactifs nécessite également qu’on l’utilise prudemment. En effet, il peut rapidement irriter le cuir chevelu. En outre, un shampoing solide est généralement destiné à un usage précis.

Les différents mélanges lors de sa fabrication ne lui permettent pas de jouer plusieurs rôles.

Le shampoing liquide : avantage et inconvénients

C’est le plus populaire des shampoings. On le conserve souvent dans un réceptacle en plastique. Sa particularité est de contenir une proportion importante d’eau. Contrairement au shampoing solide, il contient entre 15 et 25 % de tensioactifs.

Les risques d’irritation donc très limités. En outre, il est un mélange de plusieurs tensioactifs à des proportions modestes. L’avantage ici est qu’il est à la fois doux à l’usage et surtout efficace dans l’entretien des cheveux, sous plusieurs formes :

  • anti-cheveux gras ;
  • antipelliculaire ;
  • anti-squame ;
  • démêlant ;
  • etc.

En termes d’inconvénient, le shampoing liquide est souvent qualifié de non écologique du fait de son contenant en plastique. Et pour les amoureux de la parcimonie, il n’est pas économique.

Aujourd’hui, les marques travaillent à réduire les différences qualitatives entre les shampoings solide et liquide. Cela donnera des produits comme le savon au lait de chèvre

Related posts
Beauté

Focus sur l’injection de botox : pour une peau plus jeune

Se trouvant à la première loge, la peau fait face quotidiennement aux diverses agressions…
Read more
Beauté

5 raisons d’opter pour l’épilation au laser !

On ne compte plus les nombreuses méthodes utilisées pour se débarrasser des poils sur…
Read more
Beauté

Guide pratique : votre chirurgie esthétique à Barcelone

La chirurgie esthétique est une opération réparatrice qui vise non seulement à améliorer…
Read more
Newsletter
Become a Trendsetter
Sign up for Davenport’s Daily Digest and get the best of Davenport, tailored for you.